[Music Live] Elim et Clæmus au Valhalla – 16 janvier

Soirée intense au Valhalla où cinq groupes se sont succédés pour nous prouver que la jeune scène rock wellingtonienne a quelque chose d’unique et d’authentique.

Claemus

Une soirée particulièrement intense et éprouvante pour le public, mais également pour les musiciens, tout particulièrement Clæmus qui ne joueront qu’après minuit. Cinq groupes sont à l’affiche de ce soir au Valhalla : A Thought That Came To Mind, Elim, Vanilla Moose, Opium Eater, Clæmus. Malgré la qualité des cinq groupes, je ne m’attarderai aujourd’hui que sur les deux qui ont particulièrement retenus mon attention : Elim et Clæmus.

Elim

Groupe instrumental, Elim montent sur scène avec une aisance quasi nonchalante en libérant dès les premières notes des sons vaporeux telle une ombre fantasmagorique planante autour de l’audience ensorcelée par des riffs puissants. Le trio de Wellington nous offre un paysage sonore entre post rock mystérieusement sombre et stellaire. Le son d’Elim est propulsé à la vitesse de la lumière comme s’il se faisait aspiré dans un trou noir où l’auditeur se perd dans une véritable forêt d’émotions. Grâce à l’authenticité de leur musique et la profondeur qui s’en dégage, Elim pourrait devenir l’un des groupes phare de la scène instrumentale wellingtonienne aux côtés de Into Orbit ou encore Hiboux.

Les jeunes lads de Clæmus (photo en en-tête), originaires de Hutt Valley, montent sur la scène du Valhalla bien après minuit et malgré la fatigue accumulée ils ne seront pas avares d’énergie. Le trio enchaine un set de très haute qualité où la partie instrumentale est dominante malgré le soutien vocal de Taylor qui a la lourde tâche d’assurer, aux côtés du chant, les lead guitares. La frappe puissante, mais contrôlée de Kit à la batterie, n’est pas aléatoire ; quasi sauvage, celle-ci se répercute sur les lignes de basse séduisantes de Kerry qui chargent l’atmosphère d’électrons lourds. Avec des sonorités progressive rock, doom ou encore ambient, Clæmus sont l’un de ces jeunes groupes qui vont de l’avant et apportent une touche de fraîcheur et d’espoir sur l’avenir musical. La maturité du trio n’est pas encore tout à fait atteinte, ce qui ne serait tardé à en juger par leur performance de ce soir. Un groupe hautement prometteur qui demande toute notre attention future.

Tout comme lors du set d’Elim, le public est présent et soutien les musiciens. Amis du groupe pour beaucoup mais également de nombreux inconnus, amateurs de bonne musique, qui sont là pour découvrir les talents de demain.
Véritable lieu de découverte de jeunes et brillants talents, le Valhalla est une source inépuisable pour qui sait saisir sa chance. Avec un prix défiant toute concurrence, le prix affiché à l’entrée, pour ces cinq groupes de qualité et plus de trois heures de show était à $5 (2,50€). On peut difficilement faire mieux !

Découvrez brièvement le son de Clæmus avec leur titre Stuck in the Fade.

Clæmus on… Facebook

Elim on… FacebookBandcamp

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s