[Interview] Beastwars

Pour conclure l’année précédente, nous sommes allés à la rencontre de Matt, frontman du groupe Beastwars, groupe désormais mythique de la scène heavy rock.

Beastwars

Beastwars, groupe emblématique de la scène heavy rock/metal néo-zélandaise, ont déjà deux albums à leur actif et sont acclamés dans tout le pays et bien au-delà. Matt Hyde, frontman du groupe, nous fait le bilan de l’année 2015 en revenant notamment sur leur tournée aux côtés de Jakob mais également de leur troisième album qui nous sera dévoilé en courant d’année.

 

  • Donc, vous avez conclu cette année par une tournée aux cotés de Jakob. Comment était-ce ?

Matt : C’était super. C’était un peu comme réunir deux publics différents et les amener à aimer les deux différents groupes. Peut-être qu’ils n’auraient pas été voir l’autre groupe mais là ils ont eu les deux ! C’était cool, c’était fun !

  • L’un des plus influents groupes de heavy rock a partagé l’affiche avec l’un des plus influents groupes de post-rock en Nouvelle-Zélande. Comment cela a-t-il été décidé ?

Matt : On en parle depuis des années et on a laissé cette porte ouverte à toute opportunité puis finalement le tour est devenu réalité. Il en est question depuis des années et on l’a mis en place. C’était aussi un bon moyen de tester nos nouvelles chansons. Nous voulions créer une excitante soirée pour toute le monde et je pense que nous nous en sommes très bien sorti.

  • Vous êtes également en train de préparer la sortie d’un troisième album. Comment avance le travail dessus ?

Matt : C’était un processus étrange parce que depuis le dernier album nous avions eu beaucoup à faire, une grosse tournée et nous n’étions pas concentré sur le songwriting. ça nous a paru très lent au début mais lorsque nous nous sommes fixés un délai, les choses sont apparues et je pense que nous avons créés notre meilleur album. Nous l’avons enregistré en cinq jours entre la tournée dans l’Île Sud et l’Île Nord puis cinq autres lorsque nous sommes revenus.

  • Où l’avez-vous enregistré ?

Dans un endroit appelé The Blue Barn à Newtown (ndl : quartier de Wellington) qui appartient à James Goldsmith. Il était super. C’était vraiment excitant et je suis surpris d’entendre que nous avons terminé ! C’est comme si la pression retombait. Je pensais qu’on y arriverait jamais ! Parfois certains groupes se séparent, mais nous nous y sommes arrivés !

  • Comment vous partagez-vous le travail d’écriture ?

Cet album était différent. Clayton est arrivé avec des chansons, bien plus que la dernière fois, principalement écrites au début. Puis James a également apporté quelques chansons. Ouais en y repensant c’était génial parce que sur le moment, ça ne l’était pas !!!

  • A quel son peut-on s’attendre ? Est-ce que ce serait dans la continuité des deux précédents albums ou quelque chose de plutôt différent ?

Matt : C’est comme prendre le premier de nos albums et ajouter couches sur couches et je pense qu’on a achevé ce qu’on voulait vraiment. Mais en même temps, ce n’est pas vraiment à moi de décider mais aux gens. Cependant je suis content avec ça, très content.

  • A part sortir de superbes albums et donner des concerts à couper le souffle, tu sembles aussi apporter beaucoup d’importance à l’artwork. A qui vas-tu faire appel pour ce nouvel opus ? A nouveau Nick Keller ?

Matt : Oui ! Et je peux te montrer si tu veux ! (Matt passe de longues minutes à rechercher une image dans son téléphone). Il a encore fait du grand travail ! C’est vraiment cool ! Regarde !

  • Fait super cool, l’un de vos morceaux a été retenu pour faire partie de la soundtrack de Deathgasm (ndl : une horror comedy néo-zéalandaise qui a reçu de nombreux prix à travers le monde.). Comment est-ce arrivé ?

Matt : Oh, ça a juste commencé en envoyant un email, je crois. Une demande pour une chanson puis on n’a jamais rien su à propos du film ! Ils nous ont également demandé des t-shirts pour que les acteurs les portent ! Ouais, juste du hasard et ça été super pour nous ! On peut voir des gens du monde entier achetant via Bandcamp. Oh d’ailleurs, il y en avait venant de France la semaine passée, du coup je me suis demandé si ce n’était pas grâce à ton site. Donc c’est encore une autre bonne chose !

  • Si tu devais jouer dans un film, lequel serait-ce ?!

Matt : Oh my god! J’adorerais être dans Blade Runner ! J’adore ce film ! C’est presque comme s’ils essayaient de nous dire le futur !

  • Revenons sur la musique, peux-tu nous expliquer ta maxime “Obey The Riff” ?

Matt : Alors je ne suis pas venu avec. Nato le batteur ! C’est lui qui a commencé à le dire et la machine était lancée ! J’étais là “Hein ?! Qu’est-ce que c’est que ton truc ?!”. ça a juste commencé comme une citation puis ça c’est étendu. Je tiens Nato responsable pour ça ! (rire)

  • Comment vois-tu la scène heavy rock/metal en Nouvelle-Zélande et à Wellington ?

Matt : J’ai toujours pensé que nous étions un groupe de hard rock mais vraiment sombre. Je pense que Wellington est un très bonne endroit parce que si tu as le son que les gens vont apprécier alors ils viendront et nous soutiendrons. Wellington est très productive et le public apporte son soutien, là est la chose magnifique. Je pense que c’est vraiment bien !

  • Pour finir, en quelques mots, qu’était 2015 pour Beastwars ?

Matt : Oh, si je devais la résumer ?! Hum… 2015… Devenir fou, je pense ! Faire la fête. Peut-être de trop ! S’engueuler aussi. Et on a fait un album. Ouais, on a perdu la tête mais on a fait un album ! Et l’on devait prendre l’esprit pour faire un album. ça prend tout son sens maintenant mais sur le coup, c’était horrible ! Je suis heureux que nous sommes là. Tout le monde dans le groupe s’entend très bien, c’est comme une famille.

 

Beastwars sur… FacebookBandcampTwitter

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s