[Music Live] Keller Kinder, seigneurs du Valhalla

Keller Kinder, groupe magistral de la scène gothique néo-zélandaise et reconnu à l’international, donnaient une représentation des plus inoubliables au Valhalla pour la nuit de Hallowe’en.

Keller Kinder

Rassemblés sous la bannière de Duncan Nairn (voix, basse), Anton (guitares) et Brad (synthés, programmation) complètent ce trio de gothic/industrial basé à Wellington depuis près de dix ans.
Un premier album, Kindergarten, voit le jour en 2008 mais il faudra attendre six ans pour la sortie du second opus, Dying City. Cependant, pour faire patienter leurs fans, Keller Kinder leur ont offert un EP, Labyrinth, qui s’intercale en 2010. Des albums parfaitement maîtrisés et brillamment artistique qui reçoivent des acclamations positives de par le monde. Alors que la majorité des titres sont en langue anglaise ou tout simplement des instrumentaux, quelques morceaux en allemand se glissent au milieu de ces albums. Linguiste de formation, Duncan est totalement capable de composer et de chanter en allemand parsemant ainsi de quelques titres en langue germanique Kindergarten et Dying City.
Ces deux albums sont à écouter absolument et sont disponibles via les plateformes de streaming.

Quatre vidéos officielles se font l’écho de la prouesse artistique de Keller Kinder. Retrouvez-les ci-dessous dans l’ordre chronologie de leur sortie.

She Likes The Candle Burning – Kindergarten

Labyrinth – Kindergarten

The Cold – Dying City

House Of Glass – Dying City

 

  • Keller Kinder : live @Valhalla (Wellington) – 31 Octobre 2015

Ce soir c’est Hallowe’en, et rien de mieux que de se rendre à une soirée gothique en ce 31 octobre. Wellington et ses rues remplies de ses badauds déguisés, bouteille à la main, semble également prête pour le grand soir. Au Valhalla, lieu de la soirée, beaucoup ont joué le jeu du déguisement à thème – épouvante – ou tout simplement, et pour le plus grand plaisir des yeux, ont sorti leurs plus beaux habits gothiques. C’est magnifique ! Le Valhalla nous accueille dans ses toiles d’araignée tout juste éclairé par quelques bougies disséminées ça et là. Ambiance merveilleuse pour une salle comble. Alors que cinq groupes se succédaient sur la scène du Valhalla (Mina’s Veil, C2 & control.org, Keller Kinder, Crash-Scan, Aut0n) beaucoup n’ont fait le déplacement que pour un seul groupe : Keller Kinder. Certains descendent même d’Auckland ou ont traversé la mer de Tasmanie pour acclamer leur groupe favoris.

Le trio de Keller Kinder prend place sur la scène en milieu de soirée et le public s’aglutine bien vite le long de la barrière. Duncan Nairn, frontman du trio, commence le show en remerciant le public d’être venu si nombreux et tout particulièrement ceux ayant parcouru plusieurs centaines de miles pour assister à cette soirée spéciale. Puis le concert commence concrétement par les deux titres au son le plus gothic de la setlist (The Storm et The Cold) apportant ainsi un début profond et hypnotisant – les entendre dans leur version live était un petit plaisir à savourer. Duncan, assurant également la basse ce soir, déploie sa voix unique, sombre et absolument magnifique tandis que Anton et Brad bâtissent une solide base de riffs puissants et de rythmes électro simples mais efficaces et raffinés. Le trio enchaîne avec de furieux sons industrial et gothtronica avec l’enragée Bridgeburner et le single House of Glass où la voix du frontman est soutenue par les choeurs démoniaques d’un claviériste survolté. En guise de final, Keller Kinder nous ont offert un nouveau titre, Coronation, emprunt d’une profonde émotion et d’une intensité à peine croyable tant l’énergie déployée est à son firmament.
Une setlist parfaite nous a été offerte ce soir, nous proposant ainsi un panel de l’ensemble du travail de Keller Kinder incluant des titres du premier album Kindergarten (The Cold)  et du second opus Dying City (The Storm, Bridgeburner et House of Glass) mais également un tout nouveau titre, Coronation, qui pourrait annoncer la venue d’un prochain disque ultérieurement.
Accompagné d’un visuel exceptionnel avec lumières flash, le show de Keller Kinder au Valhalla était tout simplement à couper de souffle. La force incroyable déployée par le trio et la présence scénique diabolique d’un frontman qui mérite sans l’ombre d’un doute son noble titre, Keller Kinder est un groupe passionné par sa musique qui pousse les limites de son art à son paroxysme. Récompensés par un travail acharné et par un public venu en nombre pour les acclamer, Keller Kinder ont donné tout ce qu’ils avaient lors de ce concert d’une bonne demi-heure qui a eu l’effet de passer aussi vite qu’une tornade. Impossible de rester indifférent face à un groupe de cette ampleur. Bluffant ! Hot!

 

Keller Kinder

Court extrait du show de Keller Kinder au Valhalla avec la première partie du titre House Of Glass.


(je prends l’entière responsibilité de la qualité médiocre des images et du son, en aucun cas dû à la performance des artistes.)

 

Keller Kinder sur… FacebookBandcampYoutubeWebsite

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s