[Music Live] Le furieux set de Villainy au San Fran

Villainy donnaient deux concerts d’affilé au San Fran de Wellington à l’occasion de la tournée nationale de Devilskin. Le quatuor d’Auckland a démontré qu’il n’était pas là pour être la première partie de quiconque.

Villainy

Devilskin enchaînaient deux nuits consécutives au San Fran de Wellington pour leur Mountains and Moon Tour dont la première partie était assurée par Villainy. Mais curieux fait lié au hasard du calendrier des sorties d’album, Villainy est actuellement… n°1 dans les charts néo-zélandais !!! Devilskin n’est cependant pas loin derrière avec We Rise sorti en juillet et désormais disque de platine.
J’ai assisté au concert donné par Villainy lors du deuxième soir au San Fran, le samedi 3 octobre.

Un premier groupe, City Of Souls, était là pour ouvrir le bal avant l’arrivée de Villainy. Malheureusement mon emploi du temps m’a fait arrivé trop tard pour apprécier la performance de ce groupe.
Le San Fran est déjà bien rempli lorsque Villainy monte sur la scène un peu avant vingt-et-une heure. Les fans de Devilskin sont accrochés à la barrière attendant leurs idoles avec impatience. Mais les fans de Villainy sont également bien présents et décidés de se faire entendre !
La bande d’Auckland commence son set avec fureur par Ammunition avant d’enchaîner avec le titre néo-punk No Future extrait du nouvel album Dead Sight. Neill Fraser, de son blond décoloré, entraîne ses musiciens et son public dans des tourmentes infernales. Sa voix est démente ! Puissante et sauvage. Les choeurs du batteur apportent un écho plus atmosphérique. Très proche du public, la présence physique de Villainy est envoûtante, ensorcelante même. Une tempête de riffs démoniaques indroduisent en version live les nouveaux Love & War, Tantalus ou encore Give Up The Ghost et le public suit, reprenant les paroles des anciens titres (Ammunition et Alligator Skin) qu’il semble connaître avec précision ainsi que le premier single du nouvel album des Aucklanders, Safe Passage avant que Villainy ne clôture avec le titre enragé Syria. Et là grosse déception. C’est déjà terminé ! N’étant là qu’en tant que support act, le temps leur étant alloué est bref.  A peine une heure mais le temps semble avoir passé bien plus vite. Espérons qu’ils reviennent très prochainement, comme l’a promis le chanteur, pour la tournée de Dead Sight.

Des dieux ! Oui n’ayant pas peur des mots ! Ces gars là iront loin ! Très loin ! Mais en attendant, nous sommes heureux de les garder pour nous en Nouvelle-Zélande !

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s