[Music Live] Glass Vaults étourdissent le San Fran

Un show magique et étourdissant délivré par les Wellingtonians de Glass Vaults hier au San Fran.

Glass Vaults

Ce soir j’ai mon premier rendez-vous au San Fran, salle qui accueille des groupes nationaux et internationaux réputés (Odesza, Moon Duo, Ratatat…). Je remonte Cuba street, coeur de la vie nocturne wellingtonienne, en passant devant la fameuse Bucket Fountain devenue célèbre depuis que l’acteur Elijah Wood (Frodo) l’a utilisé comme urinoir après une soirée bien arrosée alors que lui et ses compères étaient sur le tournage du Seigneur des Anneaux il y a déjà plus de quinze années de cela ! Le vent du sud – tout droit venu de l’Antarctique – me glace les joues et je donc suis soulagée lorsque j’arrive devant l’entrée étroite du San Fran dont le passage est gardée par un agent de sécu souriant et accueillant (assez rare dans cette profession !). Ce dernier me laisse accéder aux escaliers montants vers la salle. Et quelle salle ! Le San Fran est occupé d’une haute et large scène déjà occupée par les instruments qui offieront ce soir, de longues tables en bois façon industriel à l’arrière de la pièce aux dimensions plus que satisfaisante ainsi qu’un grand bar qui propose des bières à prix défiant toute concurrence ($5 pour une pinte, soit moins de 3€) !

Deux premières parties étaient programmées ce soir pour réchauffer les coeurs et corps gelés de nous pauvres petits wellingtoniens frigorifiés avant que Glass Vaults n’entrent en scène. Tout d’abord Benny’s Videos, groupe de Ben Bro musicien de Glass Vaults, nous proposent un set electro-pop sucré et pétillant avant de laisser place au nouveau projet du producteur Bevan Smith, Introverted Dancefloor. Sa dance-pop épique commence à faire tout doucement planer le public.

Glass Vaults

En tournée sur toute la Nouvelle-Zélande en ce début de printemps pour la promotion de leur premier album, Sojourn, sorti ce mois-ci chez Flying Out, Glass Vaults prennent enfin place vers 23h30. Les concerts à Wellington, pour une raison bien mystérieuse, commencent toujours très tard. Le San Fran n’est pas à guichets fermés ce soir mais la foule se fait de plus en plus compacte lorsque Glass Vaults montent sur la scène.
les autres musiciens se sont greffés autour du noyau central de Glass Vaults – Richard Larsen et Rowan Pierce – dont un Ben Bro ultra souriant et dansant et le magicien électro Bevan Smith, tout deux présents sur les premiers actes de la soirée.
Venu en nombre, le public danse sur un set mixant anciens morceaux et titres extraits du nouvel opus dont Sojourn. Cette chanson est tout simplement unique, incroyablement belle et totalement hypnotique. C’est donc sur un set envoûtant du début à la fin, que le San Fran sera en transe pendant plus d’une quarantaine de minutes comme suspendu à la voix crystalline et aérienne de Ben associée aux riffs féérique de Richard. Ces derniers seront accompagnés de beats électro fantomatiques et d’une batterie pulsante et puissante. Glass Vaults délivrent une performance parfaite tant au niveau de la musique que de l’attitude des artistes. Ce groupe méritent une attention toute particulière.

Après un album frôlant la perfection, Glass Vaults confirment également en live avec une prestation irréprochable. En un mot, magique !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s