[Expo] The Great War Exhibition – Wellington

Ouverte depuis quelques mois à Wellington, The Great War Exhibition est une exposition exceptionnelle commémorant la Première Guerre Mondiale et celle-ci est visible jusqu’en 2019.

Great War

A l’occasion des 100 ans de la bataille de Gallipoli où l’armée néo-zélandaise a débarqué avant d’être envoyée sur le Front de l’Ouest, plusieurs expositions et événements ont lieux à travers le pays.
Alors qu’en Europe nous sommes dès la plus tendre enfance bercés et éduqués dans le souvenir et le devoir de mémoire de la Grande Guerre, il n’en va pas forcément de même pour les Néo-Zélandais. Cette exposition est essentiellement présentée pour aider les Néo-Zélandais à comprendre une partie de leur histoire qui les touche profondément mais qui leur échappe dû à un conflit qui n’était pas le leur.

P1070120

La Première Guerre Mondiale est déclenchée avec l’attentat de Sarajevo où un jeune nationaliste serbe assassina l’archiduc d’Autriche-Hongrie Franz Ferdinand et son épouse le 28 juin 1914. L’Empire austro-hongrois, alors encouragé par l’Empire allemand, réclame vengeance auprès du Royaume de Serbie.
De nombreuses tensions (montée du nationalisme, renforcement de l’impérialisme, perte de l’Alsace-Lorraine, guerre des Balkans, rivalités économiques….) surgissent en Europe depuis XIXe siècle et cet attentat est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. C’est ainsi que des alliances sont créées pour soutenir l’une ou l’autre des parties et se diriger vers une guerre inévitable.
Opposant principalement la Triple-Entente (Empire britannique, France et Russie) à la Triple-Alliance (Deuxième Reich allemand, Empire austro-hongrois et Empire ottoman), ces deux alliances principales sont complétées par un certain nombre de pays (Roumanie, Italie, Belgique, Bulgarie…) ainsi que les colonies et dominions des grandes puissances (Maroc, Tunisie, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande…).
A partir de l’été 1914 s’en suit quatre ans de guerre sur plusieurs fronts et ce jusqu’à la signature de l’armistice le 11 novembre 1918 mettant fin à la Grande Guerre. Cependant celle-ci se terminera officiellement avec les Traité de Versailles (1920) et Traité de Lausanne (1923) qui redessineront les frontières.

The Great War Exhibition est une exposition à grande échelle retraçant les faits de la Première Guerre Mondiale de l’assassinat de l’Archiduc à la signature de l’Armistice tout en mettant en avant les faits de l’armée néo-zélandaise et de son contingent maori.

11855704_511540622336690_6914539103473273583_n

  • The Great Hall

L’exposition débute avec quelques panneaux expliquant aux visiteurs les forces en présence de cette époque et le pourquoi de cette guerre avant de nous emmener dans un typique village belge du milieu des années 10. L’on passera notamment devant sa boulangerie tout en étant accompagné d’un fond sonore (musiques et bruits de passants). Puis c’est l’Attentat de Sarajevo où tout s’enchaîne à commencer par l’invasion de la Belgique.
Le visiteur va désormais traverser différentes salles montrant ainsi clairement l’évolution du conflit année après année. L’enrollement des jeunes citoyens européens, la course à l’armement, la vie dans les tranchées, l’enlisement dans la boue du Front de l’Ouest puis l’entrée en guerre des Etats-Unis jusqu’à la signature de l’armistice le 11/11 à 11h.

Plus qu’une simple exposition, The Great War Exhibition est un véritable voyage suivant le cours de la vie de ces soldats qui ont donné leur vie, loin de leur pays d’origine pour la plupart.
Très instructif, l’exposition est accompagné de photographies colorisées ou encore d’encarts donnant les définitions de mots et expressions (en anglais) nées durant la guerre et que l’on utilise toujours aujourd’hui (exemple ci-dessous).

P1070125

Les reconstitutions de la vie dans les tranchées mettant en scène des mannequins grandeur nature ainsi que des tanks et avions illustrant bien la course à l’armement et à l’avancée technologique de cette époque, donnent un aperçu saisissant du conflit. Les décorateurs n’ont pas oublié la présence des chevaux qui ont dû contribuer involontairement à la folie humaine.
Des maquettes quant à elles sont là pour nous donner une vision globale des réseaux de tranchées sur un large périmètre ainsi que des champs de bataille. Le visiteur verra également des artefacts d’origines (téléphones, instruments chirurgicaux, casques….) exposés dans les vitrines ou dans les scénettes de reconstitution et sera accompagné du son des avions, des bombardements.

P1070122

Cette exposition est un superbe récit historique qui a demandé un très grand travail artistique. Le visiteur se promène parmi des décors d’une richesse exceptionnelle de détails dont la réalisation a été dirigé de l’artiste-décorateur Ra Vincent. Je vous parlerais prochainement de cet artiste néo-zélandais dans un article qui lui sera spécialement dédié.

11855700_511540499003369_5175560791472581133_n

  • ANZ presents Gallipoli : The New Zealand Story in colour

La visite se poursuit avec une deuxième partie intitulée ‘ANZ presents Gallipoli : The New Zealand Story in colour’. Retraçant l’histoire de l’armée néo-zélandaise – et australienne – envoyée sur la péninsule de Gallipoli (actuelle Turquie) en 1915, les photographies d’époque ont été colorisées pour l’occasion.
Cette colorisation des clichés apporte une profondeur inhabituelle où le réalisme de la situation devient nettement marquant et troublant. Cela nous rappelle ainsi que 100 ans ce n’est qu’une toute petite part de l’histoire de l’humanité.
Cette partie de l’exposition est accompagné d’une maquette du front des Dardanelles ainsi que de citations de soldats, surtout des officiers, illustrant la souffrance des soldats qu’ils soient néo-zélandais, australiens aux côtés des Britanniques mais également des Turcs du camp adverse.

P1070124

  • The Trench Experience

Une troisième partie, ‘The Trench Experience’ est en cours d’installation et sera ouverte prochainement. Cette partie retracera la vie dans les tranchées (‘trench‘ en anglais) où le visiteur sera dans une immersion totale : vues, sons, odeurs.

Ouverte jusqu’en 2019, The Great War Exhibition est visible au The Pukeahu National War Memorial Park sur les contreforts du Mount Cook au coeur de Wellington.
Gratuite et libre d’accès tous les jours (sauf à noel), vous pourrez également demander une visite guidée pour la modique somme de NZ$ 10 (6€).

11855727_511540525670033_739227155883791211_n

En complément de The Great War Exhibition, exposition commanditée par le cinéaste Peter Jackson, grand passionné de cette époque – il possède plus de quarante warbirds datant que la Première Guerre Mondiale – vous pouvez également visiter  en parallèle celle présente au musée national Te Papa “Gallipoli : The Scale of our War”. Je m’y rendrais prochainement pour pouvoir vous la présenter dans les détails.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s